Équipements médicaux

Laser SLT
Le glaucome chronique à angle ouvert peut être traité au laser SLT. Il s’agit d'une trabéculoplastie au laser sélective. En effet, dans le glaucome à angle ouvert, ce filtre est devenu moins perméable, entraînant un frein à l’écoulement de l’humeur aqueuse. Le laser SLT provoque un « autonettoyage » (phagocytose cellulaire) de ce filtre, améliorant donc la filtration et l'évacuation de l'humeur aqueuse. La pression intraoculaire s'en trouve par conséquent réduite. C’est un traitement rapide, simple, totalement indolore qui est réalisé lors d’une consultation au cabinet. 

Principes

On a recours à diverses fréquences, lesquelles permettent au laser de fonctionner à très faible intensité. Ce type d’intervention traite les cellules de façon sélective, de manière à ne pas endommager les portions du tissu trabéculaire qui n’ont pas été traitées.

Réalisation pratique

Après instillation d’un collyre myotique qui va resserrer la pupille, le traitement consiste à appliquer le faisceau lumineux du laser sur le trabéculum. Le laser va avoir pour effet de « décrasser » le filtre que constitue le trabéculum, afin de le rendre plus perméable.

Résultats

Comme pour tout traitement, le résultat est variable d’un patient à l’autre. La plupart du temps, la pression intraoculaire est abaissée. Le traitement par collyre pris jusqu’alors peut parfois être allégé. Il faut quelques semaines pour que l’effet de la trabéculoplastie SLT soit complet.

Pachymétrie

Cet appareil mesure de façon très précise l’épaisseur de la cornée, ce qui est indispensable avant une chirurgie réfractive ou dans le cadre d’un glaucome. La méthode est totalement indolore grâce à l’instillation au préalable d’une goutte d’anesthésiant.

Tonométrie

Cet appareil permet de mesurer la pression intraoculaire de l’œil.
Il existe trois types de tonomètres : 

  • Tonomètre à air : jet d'air projeté sur la cornée elle-même déformée par la force du jet. Peu utilisé, car il faut prendre 3 fois la même mesure puis faire une moyenne. Les résultats surestiment souvent la pression intraoculaire. 
  • Tonomètre à aplanation de Goldmann et Perkins : considéré comme le gold standard, c’est-à-dire l'examen de référence, il estime la force nécessaire pour aplatir la surface sphérique de la cornée.
  • Tonomètre à rebond de iCare : une petite bille à usage unique très légère vient rebondir sur la cornée de façon à peine perceptible par le patient. Cet instrument s'avère idéal, en particulier pour l'examen de sujets peu coopératifs, tels que les enfants, les patients avec très petite ouverture palpébrale, ou couchés. Les

Angiographie

Cet examen consiste à prendre des photographies du fond d'œil après avoir injecté un colorant fluorescent — la fluorescéine, le vert d'indocyanine — dans une veine, en général au pli du coude (comme pour une prise sang). C'est le moyen de connaître l'état des vaisseaux de votre fond d'œil et principalement ceux de votre rétine.
L'angiographie est indiquée pour :

  • établir le diagnostic de certaines maladies de l'œil
  • guider un traitement, notamment quand une photocoagulation au laser est envisagée

Ainsi, les indications les plus fréquentes de l'angiofluorographie concernent la rétinopathie diabétique et les dégénérescences de la rétine. Cet examen est réalisé en consultation (pas d'hospitalisation), mais nécessite de dilater les pupilles. C'est pourquoi il est recommandé de venir en transport public ou accompagné, car il vous sera impossible de repartir en conduisant votre véhicule. Des clichés du fond d'œil sont pris à cadence rapprochée pendant au moins 5 à 10 minutes.
L'examen est bien toléré dans la majorité des cas. De possibles effets indésirables sans gravité sont à signaler :

  • Votre peau et vos urines seront colorées en jaune pendant plusieurs heures après l'injection de fluorescéine ; vos selles seront colorées avec le vert d'indocyanine.
  • L'injection intraveineuse du produit est indolore, sauf si le colorant est injecté en dehors de la veine. Cet incident est par ailleurs sans conséquence.
  • Des nausées sont assez fréquentes, plus rarement des vomissements, après l'injection du produit. Ces incidents sont sans danger. Si vous en avez déjà fait l'expérience à l'occasion d'une précédente angiographie, signalez-le à votre ophtalmologiste. La prise de médicaments avant le début de l'examen améliorera votre confort et évitera d'interrompre la prise des photographies.
  • Un malaise peut survenir, il disparaîtra rapidement en position allongée.

Des réactions d'intolérance graves peuvent apparaître de façon imprévisible. Fort heureusement, elles sont très rares (moins de 1 % des cas).

OCT Angiographie

Méthode non-invasive et rapide qui permet la visualisation de la vascularisation de la rétine et du nerf optique.Désormais, vous pouvez bénéficier d'une angiographie sans courir les inconvénients et les risques d'une injection de colorant intraveineux, grâce à l'angio-OCT. Il s'agit d'un appareil dernier cri. Il est possible que cette technologie puisse détecter des glaucomes plus tôt que les méthodes diagnostiques actuelles.

Échographie A et B

Tout comme l’échographie pratiquée lors de la grossesse, cet examen va permettre d’obtenir des mesures et des images des structures à l’intérieur de l’œil.
On distingue deux types d’échographies, appelées A et B, qui sont utilisés dans des circonstances différentes.

Mode A — Biométrie
Il s’agit de mesurer très précisément la longueur axiale de l’œil. Ces mesures seront nécessaires notamment lors de l’intervention de la cataracte. Elles permettront de déterminer la puissance de l’implant qui servira à remplacer votre cristallin.

Modes B — Échotomographie
On visualise en deux dimensions toutes les structures de l’œil (corps vitré, rétine, etc.). Cela est particulièrement crucial lorsque l’œil a perdu sa transparence, empêchant tout examen avec la lampe à fente. On peut ainsi diagnostiquer un corps étranger, une tumeur de l’œil ou un décollement de rétine et ainsi programmer éventuellement une intervention urgente.

Conditions de réalisation : vous êtes assis ou allongé. Selon le cas, l’examen se pratique paupière ouverte ou paupière fermée, quelques gouttes d’anesthésique sont déposées dans l’œil examiné ainsi qu’un gel à la surface de l'œil. Puis on applique la sonde d’échographie sur votre œil, vous ne sentez rien. 

Ultrabiomicroscopie UBM
L’échographie UBM ou ultra-biomicroscopie est une méthode d’imagerie ultrasonique en haute définition permettant l’exploration des structures du segment antérieur de l'œil avec une précision de 20 à 50 μm. Les applications de cette technologie sont extrêmement variées avec en premier lieu le bilan des glaucomes et en particulier les formes par fermeture de l’angle qui représentent une part importante des cas de glaucomes pédiatriques et adultes, mais aussi l’exploration des tumeurs iriennes et des corps ciliaires, et enfin l’analyse biométrique du segment antérieur comme prérequis dans certains cas de chirurgie réfractive.